Article

Prix Charles Tiercelin à Vincennes : Dusktodawn Boogie ne s'est pas fait prier

Troisième pour ses débuts en France le 30 décembre, la nouvelle recrue de Jean-Michel Bazire glane avec panache ce Groupe II et un premier succès sur notre sol grâce à un sprint tonitruant.

Sur un rythme extrêmement rapide, la pouliche finlandaise a remonté tous ses concurrents dans la dernière ligne droite pour venir l'emporter alors qu'elle était reléguée dans les derniers rangs. Adepte des courtes distances, Idéal Ligneries a longtemps cru au succès mais le représentant de Fabrice Souloy a été crucifié sur le fil par la redoutable pensionnaire de Jean-Michel Bazire, déjà lauréat du Quinté+ ce dimanche.

Très régulier et performant avec dix victoires en dix-huit sorties, Callmethebreeze doit se contenter du troisième rang. Le mâle de Philippe Allaire finit tout près des deux premiers. En tête au début de la course, Infant Perrine se classe quatrième mais son entourage pourra avoir des regrets car le partenaire de Paul Ploquin semblait disposer de ressources. Deuxième d'un Groupe I en Italie récemment, Chuky Roc se comporte honorablement et vainc son compatriote transalpin Capital Mail pour le gain de la cinquième place. Lauréate du Prix Annick Dreux (Groupe II) en novembre, Inoubliable termine seulement neuvième.

Arrivée et rapports : 10 - 7 - 8 - 5 - 2.


À LA UNE